[Livres] Le douzième chapitre📚 J. Loubry

Jérome Loubry… nous vous avons déjà parlé de lui mais surtout, de son précédent (et tout premier) roman, « Les Chemins de Détroit », que nous avions beaucoup aimé. Que valait le second, publié il y a tout juste un an ? Une question que nous nous sommes longuement posée. Nous avions hâte d’y répondre. 🙂

Prudente (d’aucuns diront méfiante), nous avons choisi d’emprunter ce livre. « S’il déçoit, nous n’aurons qu’à le rendre » nous sommes-nous dit en le réservant à la médiathèque.

Bien au contraire, le Douzième chapitre accompagna notre été. 😉

En savoir +
Publicités

Dernier arrêt avant l’automne 📚 R. Frégni

Je viens de passer un formidable moment, charmée par la plume de René Frégni. Un auteur que je n’avais jamais lu mais découvert grâce à mes alertes Fnac. 😉

Aux côtés du narrateur, j’ai respiré notre belle Provence aux parfums de pinède et de lavande. Je me suis abritée de son soleil et du mistral qui font mûrir les olives. J’ai parlé d’amour, d’espoir et de trahison. Je me suis souvenue de mon enfance, caressé mes rêves en songeant à l’avenir. Je me suis endormie sur le ventre d’un petit chat aux yeux ronds.

Et tout cela, en essayant d’élucider un mystérieux crime. 🧐

Les pages se sont tournées, je n’ai vu le temps passer. « Dernier arrêt avant l’automne » est l’un de mes coups de cœur de l’année. ❤️ René Frégni signe là un très beau roman à glisser dans votre valise cet été. 😎

Mai 2019- éditions Gallimard- 165 p.

Sex doll 📚 D. Thiery

C’est à regret que je viens de quitter le commissaire Marion dans « Sex doll », le dernier thriller de Danielle Thiery. 😕

Cette fois-ci, plus aucun doute : je suis devenue addict de cette flic à la plume acerbe et tranchante. Sex doll est particulièrement réussi. Au point d’avoir été lu en quelques heures. 😜

J’ai aimé…

La prostitution, ses nouvelles formes et ce monde 2.0 qui aspire à la perfection. Mais aussi la difficulté d’être mère, qui renvoie les femmes à leurs pires angoisses. À leurs échecs parfois lourds de conséquences…

Sex doll n’est pas un polar ordinaire et vous n’en sortirez pas indemne. Ça bouge, vite et sans cesse. Dans Sex doll, Danielle Thiery s’attarde plus longuement sur ses personnages. Nina, Alix, Marion… nous nous y sommes attachés.

Vous ne pourrez manquer Sex doll chez votre libraire : sa belle couverture, rouge vermillon, est la promesse d’un plaisir intense… Celui de retrouver le commissaire Marion et, à travers elle, l’expérience et le talent de Danielle Thiery. 😉

Sex doll, Flammarion/Versilio, 405 pages

Se libérer d’une famille toxique ? Je l’ai fait !

Sur son (excellent) blog, notre ami Pangloss se sent « vieux » . Je lui ai répondu que moi aussi, je prenais quelques années à la lecture de chaque mot mal écrit ou prononcé . Mais surtout, que ce combat étant perdu d’avance, j’économisais mes colères.

Des colères, je n’en ai pas éprouvées depuis longtemps. Depuis que je me suis libérée de ceux qui m’imposaient d’appartenir à LEUR famille. Selon leurs règles et à leurs conditions.

Une après-midi en présence de mon père, qui m’imposait de divorcer pour « rentrer dans le rang », j’ai scié la branche. Ce fut violent et aujourd’hui encore, j’en paye le prix . Parce qu’une famille toxique affirmera toujours que le problème, c’est VOUS.

Je n’ai jamais regretté ma décision. Mais pendant longtemps, j’ai cru être différente des autres. Au bureau, certaines conversations étaient pénibles autour de la machine à café. Puis, au fil du temps, de mes lectures et de mes rencontres (merci à ma copine psy qui a su trouver les mots pour me guider), j’ai réalisé que nous étions (très) nombreux à rompre avec des familles toxiques.

Dix ans plus tard, je n’ai jamais été aussi heureuse. Entourée de ceux que j’aime, je vis pleinement une vie que certains m’envient en ignorant, tous, le chemin qu’il me fallut gravir. Mes enfants ont grandi sans que je fasse peser sur eux le poids de grands-parents, d’oncles et tantes néfastes à leur équilibre. A 22 et 18 ans, ils sont épanouis. Bien entendu, je ne leur ai jamais rien caché. 😀

6,90 € chez votre libraire

Hier, en attendant le train de Pauline♥, j’ai fait une halte à la Fnac. J’y ai trouvé ce petit livre de Marie Andersen, psychologue clinicienne, qui s’adresse à ceux qui ont (eu) »mal à leur famille« . Je vous le recommande vivement ; car pour avancer, mettre des mots sur les maux est essentiel.

Autour de moi, vous être nombreux à vivre pareille expérience. Sans oser le dire. Aussi j’espère que ce modeste témoignage vous réconfortera. Gardez tête haute ! J’en suis l’exemple, le bonheur est au sommet de la colline. 🙂

Luca 📚 F. Thilliez

Difficile d’ignorer Luca, le dernier thriller de Franck Thilliez , en tête des ventes de polar en France ! L’auteur est une valeur sure, ses lecteurs attendaient sa publication avec impatience. Mais derrière ce matraquage publicitaire, Luca est-il LE livre à lire sur plage, cet été ?

J’ai aimé…

Retrouver Lucie et Sharko. Luca met Nicolas en lumière et introduit un nouveau personnage, Audra dont on comprend vite qu’elle sera incontournable dans les prochaines enquêtes de Sharko.

Egalement, le petit bonus surprise en quatrième couverture. Chut ! Je ne vous en dirai pas plus. A vous de faire travailler vos méninges. 😉

Ma déception

C’est long. Bien trop long pour un roman qui se propose d’aborder l’évolution des nouvelles technologies comme que la PMA, la GPA ou les techniques implantatoires. J’ai posé plusieurs fois le livre car j’avais l’impression de ne pas avancer.

Et puis… un auteur de polar se transformant en père la morale, je déteste. Sur ce coup, Franck Thlliez s’est trompé. Ses convictions m’indiffèrent.

En conclusion

Luca est un bon thriller. Mais Thilliez s’est montré bien meilleur. Je vous conseille d’attendre que Luca sorte en Livre de Poche. 😉