Taper dans l’oeil

Depuis le début de l’année, soixante-quatorze femmes sont tombées sous les coups de leurs conjoints ou compagnons. Nous savons tous que le problème est complexe (éducation des garçons, chômage, alcool et précarité sociale, avenir des enfants nés du couple, peur de la solitude…) et surtout, que les acteurs de la chaîne pénale manquent cruellement de moyens.

Mais le gouvernement prône l’optimisme et annonce, par la voie de Marlène Schiappa, un Grenelle des violences conjugales et l’engagement de Madame Macron. Nicole Belloubet, Garde des Sceaux a évoqué un nouvel arsenal judiciaire et législatif.

« Il faut vraiment que nous ayons des actions coup de poing beaucoup plus fortes », a-t-elle déclaré sur le plateau de BFMTV.

Messieurs, préparez vos gants de boxe ! 🙂

Publicités