On met quoi comme titre ?

-Toc ! Toc ! Y a quelqu’un ?

-On dirait qu’y a personne… Tu crois qu’ils sont là ?

-J’en sais rien. Depuis le temps, ils ont dû se momifier. Nemo, elle abuse !

– Hou-ou ! Vous êtes là ? Non paske si vous zêtes pas là, nous on va se baigner !

-Ouai on a piscine !

-Bon ! On repasse ce soir, histoire de voir si vous êtes là!

-dis, t’as mis où la serviette ?

clataclop cataclop…

Nemo, t’abuses !

Ah ! Ah ! Deux identifiants pour deux sites sur WordPress ? Réponse de l’appli : NIETPOPOV.

A plus tard, m’en vais envahir l’Ukraine.

Epicétou.

2022 : peut mieux faire !

29 Décembre… Pour chacun d’entre nous, l’heure est au bilan. Que retiendrons-nous de cette année 2021?

Mes statistiques sont claires : j’ai délaissé ce blog. WordPress est devenu plus compliqué à travailler, moins facile d’accès avec une appli souvent en difficulté. Pas facile de publier depuis son mobile lorsqu’on n’a pas un PC à portée de main. Et puis, la thématique de ce blog, abandonnée sans regrets . Lorsqu’on blogue, il vaut mieux ne pas mélanger vie pro et vie privée. Cela ne fait que remplir une coupe déjà bien pleine.

Sans conteste, 2021 restera l’année des nouvelles orientations. Et de la réalisation de beaux projets.

La musique, bien sûr ! Le temps de répétition avec mon professeur a doublé. J’ai rejoint un ensemble à cordes et l’orchestre symphonique m’a sollicitée. J’éprouve une grande fierté et beaucoup de timidité à jouer parmi ces grands musiciens dont certains seront bientôt professionnels. Je m’applique, travaille. J’apprends et réapprends après trente années d’une pause interrompue par le décès de mon père. Désormais libre, je m’enivre de musique. Dans quelques jours, aboutira le dernier projet de l’année avec les répétitions du Célèbre Menuet de Boccherini aux côtés d’un ami pianiste qui comme moi, ambitionne de progresser.

Tout cela, je le partagerai avec vous. Même si je ne laisse pas trace de mon passage sur vos blogs, sachez que je vous lis, désormais, régulièrement. J’ouvre ma fenêtre sur vos coups de coeur, vos voyages ou vos lectures… Un vent de bonheur car avec la crise sanitaire, les réseaux sociaux ont des relents nauséabonds. Vax et antivax s’y écharpent irrationnellement, parfois en usant d’arguments fallacieux et d’illustrations choquantes. Une bonne santé mentale exige de s’en éloigner.

A vous tous, mes amis, M.E.R.C.I.. Avec mon Igloo, pour lequel chaque année compte désormais double, je vous souhaite une douce année 2022. Carpe diem ! Profitons des moments passés ensemble, ayons conscience de notre chance et n’en exigeons pas davantage.

Prenez soin de vous. Et à l’année prochaine ! 🙂