Speranza 🇼đŸ‡č

16 janvier. Je me languis de ma belle Italie 🇼đŸ‡č, de son soleil et de sa douceur de vie.

Notre prochain voyage est organisĂ© ! Cette annĂ©e , nous visiterons Pise et les Cinque Terre. Un ami (sicilien) m’a conseillĂ© de les aborder par la mer. Et d’y passer la nuit pour voir les terrasses s’illuminer au coucher du soleil. J’ai hĂąte !

En France, nos voyages resteront soumis à la crise sanitaire. Nous projetions de séjourner quelques jours à Fontainebleau et à Tours. Mais la valse des protocoles rend les voyages compliqués donc incertains.

Il fait trĂšs froid ici. J’ai eu le tort d’écouter Stromae ; le lendemain, je me faisais tester. J’espĂšre que tout va bien pour vous . Bon dimanche. Prenez soin de vous ! đŸ˜·

[Mes voyages] Le Puy-de-DĂŽme (France)

Le Puy-de-DĂŽme. A 1465 m d’altitude, la vue est magique et les paysages, Ă  couper le souffle. De lĂ -haut, vous contemplez la chaĂźne des volcans et, s’il fait beau, au loin, le sommet du Mont Blanc.

Pour y accĂ©der, deux possibilitĂ©s : le petit train ou, pour les plus courageux, le sentiers des Muletiers. Nemo a choisi d’ĂȘtre courageuse. 😀 Car le Puy-De-DĂŽme Ă©tait SON challenge de l’Ă©tĂ©.

Une bonne heure de grimpette pour dĂ©crocher le Graal. Avec ses 14 virages Ă  10% de pente, le sentier des Muletiers est une p*** d’Ă©preuve cardio. Le coeur explose dans la poitrine, les jambes souffrent et la respiration est haletante. Nemo dĂ©conseille le sentier des Muletiers aux personnes ĂągĂ©es et aux tout petits. Si vous avez un animal, il doit ĂȘtre en parfaite santĂ©.

Pendant ces soixante minutes, Nemo a insultĂ© la Terre entiĂšre. Mais elle n’a rien lĂąchĂ© ! Elle a vaincu le Puy-de-DĂŽme ! Sa fiertĂ© est intense ; sa joie est immense. Tout lĂ  haut, il fait bon. C’est le bonheur. 😀

Une tarte aux myrtilles redonne quelques forces. Sous le soleil, Nemo admire les parapentistes, venus nombreux faire partager leur passion. Nemo vous offre quelques images de libertĂ© et un panorama exceptionnel. Elle reviendra ! 😉

Chambord 🎠

Temps idĂ©al…stop… visiteurs au rendez-vous… stop… pense Ă  vous mais rentre pas toussuite 😃

Le pont Charles-Albert đŸŒ‰

Quittons, un instant, la laideur de ce monde et tournons-nous vers les Alpes ! Je vous emmĂšne en Haute-Savoie.

Plus prĂ©cisĂ©ment, sur la Nationale 201, quelque part entre la belle Annecy et la riche GenĂšve. La vitesse est (encore) limitĂ©e Ă  80 km/h sur cette Nationale sinueuse. Au loin, les Alpes,  majestueuses et enneigĂ©es  de Rousseau dans La Nouvelle HĂ©loĂŻse et de Balzac dans Le mĂ©decin de campagne.

A la sortie d’un virage, apparaĂźt soudain le Pont de la Caille , ou Pont Charles-Albert. SurnommĂ© « le pont des suicidĂ©s Â» car chaque annĂ©e, douze personnes s’y donnent la mort.

Avançons vers lui.

Pendant que nous admirons le pont, les touristes affluent. Le site est en effet amĂ©nagĂ© pour permettre aux visiteurs de profiter au mieux d’un magnifique paysage. Car le pont enjambe la vallĂ©e des Husses. Le vent souffle fort. Nous sommes Ă  147 mĂštres de hauteur.

Un peu d’histoire :

Vous l’avez compris, il existe deux ponts :

  • le pont Caquot (du nom de l’ingĂ©nieur qui l’a construit, Albert Caquot) dit Pont-Neuf, par lequel nous sommes arrivĂ©s. Construit entre 1924 et 1928 , il Ă©tait initialement prĂ©vu pour accueillir une ligne ferroviaire entre Annecy et Saint-Julien-en-Genevois. Mais le projet fut abandonnĂ© et l’ouvrage,ouvert Ă  la circulation routiĂšre. Aujourd’hui, quelques 30 000 vĂ©hicules l’empruntent quotidiennement ;
  • le pont de la Caille : il porte le nom de son commanditaire alias le duc de Savoie Charles-Albert, roi de Sardaigne, de Chypre et de JĂ©rusalem. Il Ă©tait alors difficile et dangereux de traverser les Gorges des Usses. Aussi, mĂȘme si la Savoie est sous l’autoritĂ© de la Maison de Savoie en 1837, c’est le projet des ingĂ©nieurs français BELIN et LEHAITRE qui est retenu pour la construction du pont qui dĂ©bute le 10 Mars 1938. Les travaux dureront 16 mois. Le pont est inaugurĂ© le 11 Juillet 1839.

Architecture :

Le Pont de la Caille est un dĂ©fi architectural et technique. Construit selon la technique de pointe de l’école des cĂąbles d’acier, il n’est pas contreventĂ©. Ainsi, en 1861 lors d’une forte tempĂȘte, son tablier a Ă©tĂ© projetĂ© Ă  la hauteur des tours ! Deux groupes de douze cĂąbles furent alors tendus de part et d’autre pour Ă©viter le soulĂšvement.

Sa (longue) travée mesure 192 mÚtres !

Aujourd’hui classĂ© Monument Historique, le Pont est rĂ©servĂ© aux piĂ©tons et cyclistes.

Avant de nous quitter, je vous propose cette courte vidĂ©o sur laquelle vous admirerez, vus du ciel , le Pont Caquot (Ă  gauche)  puis Ă  droite, le Pont de la Caille . Des images Ă  vous couper le souffle !

A bientĂŽt pour un nouveau voyage !