[Confinement] Jour 1️⃣1️⃣

Toujours aucune nouvelle du Bac. Junior s’inquiète. Cette semaine, Parcoursup a planté. Il pleut des cours sur sa boîte mail et la cartouche d’encre m’a coûté un rein. Rupture de stock générale. Je la recevrai dans dix jours… si le livreur passe.

Junior ne veut plus manger de légumes. Hier, en mon absence, son père a réchauffé une pizza. « Mais c’était une surgelée, pas une vraie! ». Les Mac Do sont fermés. A midi, ce sera ratatouille. Je n’ai peur de rien. 😀

[Justice] Le Pr Raoult menacé

« Raoult, tu vas arrêter de dire des conneries d’ici demain 14 heures, sinon tu verras ». Bien entendu, l’appel téléphonique était anonyme. Le Professeur Raoult a déposé plainte contre X pour « menaces de mort » et « acte d’intimidation envers un chargé de mission de service public ».

Les Parquets de Marseille et de Nantes ont ouvert une enquête.

[#Covid19] Sauvageons

Nemo n’est plus vraiment confinée. Et ce qu’elle voit l’inquiète. Car quelques uns, en ville, défient toute forme d’autorité. Les regroupements se font en voiture, à vélo voire même à pied, au nez et à la barbe des rares passants, qui hâtent le pas à la vue de ceux qui n’inspirent pas confiance.

« Hé madame ! Vous sauvez pas ! Nous, on est jeunes, vous savez ! Le confinement, c’est pas pour nous ! » s’est entendu crier Nemo. Ray Ban sur le nez et dernière collection Adidas, on sent que la jeunesse s’ennuie. Et que la livraison des produits tarde. Le confinement n’est pas bon pour le petit commerce. 😉

Quant à vous, n’oubliez pas votre nouvelle attestation. Ni de répondre p.o.l.i.m.e.n.t aux policiers et gendarmes qui vous la demandent. Dans ma salle, il n’y a pas de sauvageons ! 😀

Nous restons au travail

Nemo a été appelée. Pour votre sécurité, le service public de la justice ne s’interrompt pas.

RESTEZ CHEZ VOUS !

[#Covid19] Dans les prisons aussi

©PHOTOPQR/LA MONTAGNE/LINDAUER Thierry

Septième jour de la pandémie. La France a décrété l’état d’urgence sanitaire. Il règne, dans notre pays, une atmosphère d’apocalypse aux parfums de chloroquine. Sans être absolu (cela changera peut-être), le confinement reste la règle.

Le confinement

Ne pas le respecter, c’est commettre une infraction sanctionnée par une amende de 135 euros. Mais cette mesure est mal tolérée. Pour la seule journée d’hier, plus de 92 000 contrevenants furent verbalisés. Une amende majorée et la menace d’une peine d’emprisonnement (avec sursis) peinent à dissuader des citoyens indisciplinés. Seuls les couvre-feux ont l’effet escompté.

Lire la suite

La pin-up de Nem💋

Pour lutter contre le Coronavirus, l’hygiène est essentielle. Nemo vous rappelle ces gestes barrière :

  • restez chez vous !
  • lavez-vous souvent les mains
  • toussez dans votre coude et ne vous touchez pas le visage
  • gardez vos distances.

Bon dimanche à tous !