C’est le grand jour 🎻 !

Ce soir, Nemo rencontrera sa nouvelle professeure. Trente-cinq ans après, la voilà qui retrouve le chemin de l’école. L’odeur de la colophane et le stress des répétitions.

En soufflant sa cinquantième bougie, Nemo s’était promis de faire le grand saut. Car pour elle, c’est un peu comme se lancer dans le vide, retenue par l’élastique de l’expérience. Car Nemo avait fait le conservatoire. Joué au sein d’un orchestre philarmonique. Longtemps. Jusqu’au point de rupture. La saturation.

Alors depuis des jours, Nemo travaille. D’abord dépitée par ses doigts malhabiles puis ébahie par leur transformation, elle s’est armée de courage. La nuit, le cerveau remet en place ce qu’elle pensait avoir oublié. Les concertos tournent dans la tête ; c’est l’enfer. Tous les jours, le menton et l’épaule douloureux, Nemo travaille ses gammes, par demi-tons, tons, tierces, quintes, blanches, noires, croches et double croches. Haydn (léger), Pleyel (beaucoup plus) en lorgnant sur Bach…. un jour… bientôt ! 😀 Nemo sourit.

« Le violon, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas . » a ri la nouvelle professeure. Elle sait. Elle a deviné. Ce soir, Nemo plongera. Pour de bon. 😉

14 commentaires sur « C’est le grand jour 🎻 ! »

  1. C’est bien d’avoir un violon d’Ingres. En tout cas, c’est mieux que de pisser dedans, si je peux me permettre (ça ne mérite cependant pas d’être mis au violon).
    L’orchestre parfait, c’est un juriste au violon, un militaire à la batterie et un politique au pipeau ! 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s