Nemo Auditur

Tout droit… ou presque !

Dès l’ouverture de l’audience des juridictions administratives ou judiciaires, l’emploi de tout appareil permettant d’enregistrer, de fixer ou de transmettre la parole ou l’image est interdit. Le président fait procéder à la saisie de tout appareil et du support de la parole ou de l’image utilisés en violation de cette interdiction.

Toutefois, sur demande présentée avant l’audience, le président peut autoriser des prises de vues quand les débats ne sont pas commencés et à la condition que les parties ou leurs représentants et le ministère public y consentent.

Toute infraction aux dispositions du présent article sera punie de 4 500 euros d’amende. Le tribunal pourra en outre prononcer la confiscation du matériel ayant servi à commettre l’infraction et du support de la parole ou de l’image utilisé.

Article 38 ter de la loi du 29 Juillet 1881 sur la liberté de la presse

OJ Simpson. Vous vous souvenez peut-être de ce joueur américain de base-ball, accusé puis jugé pour avoir assassiné son épouse. Son procès, qui avait duré des semaines fut retransmis en direct grâce aux caméras installées dans la salle d’audience. Nous avons tout vu, tout entendu. Coupable ou innocent ? Chacun put se forger son intime conviction.

En France, c’est impossible. La loi l’interdit depuis l’affaire Dominici, du nom de ce paysan accusé et condamné du triple meurtre de la famille Drummond, par une nuit d’août 1952. Et, le 6 Décembre 2019, le Conseil Constitutionnel a réaffirmé cette interdiction en réponse à la question prioritaire de constitutionnalité qui lui était posée dans l’affaire Léost. Même si les technologies ont évolué, les Sages s’opposent toujours à l’entrée des micros dans les tribunaux.

Saluons cette décision.

Car la Justice n’est pas et ne doit pas devenir un spectacle. Extraire l’implacable vérité exige temps et sérénité. De s’isoler de la vindicte populaire. Car même si la Justice est rendue au nom du peuple, celui-ci n’a pas toujours ni forcément raison.

A ceux qui nous reprochent de cacher, nous leur répondons que la Justice ne tolère ni mensonge, ni voyeurisme. Une caméra, un micro dénaturent toujours un procès. Ses acteurs deviennent comédiens. Aux dépens de la Vérité . Parodie de Justice.

Bien sûr, à tout principe, des exceptions. Parfois, les lourdes portes s’ouvrent. Les caméras montrent alors des hommes, des femmes pour lesquels justice doit passer. Mais aussi des robes noires et rouges derrière des dossiers jaunes et bleus. Des couleurs mettant en lumière, bien souvent, de sombres vies.

Dans notre salle d’audience, Honoré Daumier s’y complait. Il aimait nous croquer. Nous moquer. Pas un détail ne lui échappait. « Les gens de justice », vous connaissez ? 🙂

« Voilà le ministère public qui vous dit des choses très désagréables. Tâchez donc de pleurer au moins d’un oeil… ça fait toujours bien » !

Huissier, ouvrez ! L’audience est levée !

15 réflexions sur “Entre ombre et lumière

  1. Il est rudement bien écrit ton article ❤

    Aimé par 2 personnes

    1. Nemo Auditur dit :

      Merci pour ce compliment qui me touche beaucoup. 🙂 ♥

      Aimé par 3 personnes

  2. On peut voir en copiant collant le lien dans la barre d’adresse 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. etoile31 dit :

      C’est vraiment formidable!
      Bonus à propos d’environnement!: https://photos.app.goo.gl/wtDso4nq2uYfzzco9

      Aimé par 1 personne

      1. Nemo Auditur dit :

        Si j’aurais su, j’aurais pas venue…….

        Aimé par 1 personne

        1. etoile31 dit :

          On nous en fait déjà tellement avaler !!!!

          J'aime

  3. Pangloss dit :

    Re-félicitations à la sage-femme. J’aime bien les bonnes nouvelles.

    Aimé par 1 personne

    1. Nemo Auditur dit :

      Merci pour elle. Je lui transmettrai. 😀

      J'aime

Répondre à Pangloss Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :