Nemo Auditur

Tout droit… ou presque !

Il agite les réseaux sociaux et fait couler beaucoup d’encre : Nemo vous l’offre in extenso, le Décret relatif à la situation des anciens Premiers ministres !

Cinq minuscules articles qui ulcèrent les Français, dont les retraités. Mais ces dispositions ne s’appliqueront qu’à ceux qui en feront la demande. Selon vous, seront-ils nombreux ? 😉

Décret n° 2019-973 du 20 septembre 2019 relatif à la situation des anciens Premiers ministres

Article 1
L’Etat met à disposition des anciens Premiers ministres, sur leur demande, un agent pour leur secrétariat particulier, pendant une durée maximale de dix ans à compter de la fin de leurs fonctions et au plus tard jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de soixante-sept ans.
Le présent article ne s’applique pas aux anciens Premiers ministres qui disposent d’un secrétariat pour l’exercice d’un mandat parlementaire, d’un mandat d’élu local ou d’une fonction publique.


Article 2
L’Etat met également à la disposition des anciens Premiers ministres, sur leur demande, un véhicule de fonction et un conducteur automobile, et prend en charge les dépenses afférentes.
Le présent article ne s’applique pas aux anciens Premiers ministres qui disposent d’un véhicule de fonction pour l’exercice d’un mandat parlementaire, d’un mandat d’élu local ou d’une fonction publique.


Article 3
Le dispositif de soutien apporté aux anciens Premiers ministres est coordonné par les services du Premier ministre qui assurent la liaison avec les ministères dont les personnels sont mis à disposition en application des articles 1er et 2.


Article 4
Les anciens Premiers ministres dont les fonctions ont cessé avant la publication du présent décret bénéficient du dispositif prévu à l’article 1er pendant une durée de dix ans à compter de cette publication.
Les anciens Premiers ministres qui bénéficient, à la date de publication du présent décret, de moyens mis à leur disposition dans un cas prévu au dernier alinéa des articles 1er et 2, cessent de bénéficier au plus tard le premier jour du troisième mois suivant la publication du présent décret, des moyens mis à leur disposition prévus au premier alinéa des articles 1er et 2.


Article 5
Le Premier ministre et le ministre de l’action et des comptes publics sont responsables, chacun en ce qui le concerne, de l’application du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

17 réflexions sur “[Politique] Décret n° 2019-973 du 20 septembre 2019

  1. Pangloss dit :

    Voilà pourquoi les anciens premiers ministres ne participent jamais aux manifestations pour la défense des retraites.

    Aimé par 1 personne

    1. Nemo Auditur dit :

      Vous qui savez, que se passe-t-il à 67 ans (art.1er du Décret) ?

      Aimé par 1 personne

      1. Pangloss dit :

        On estime qu’ils n reviendront pas en politique? Ou qu’ils sont trop vieux pour se battre?

        J'aime

        1. Nemo Auditur dit :

          A 66 ans, on ne l’est pas ? Etrange…

          J'aime

  2. etoile31 dit :

    J’en veux (j’en voudrais est un peu plus correct) un peu, mouah!
    Un gros sac plein d’or!

    Du Goudron et des Plumes, oui!, je t’en foutrais mois des avantages…
    https://images.app.goo.gl/R3TgyihAWpuHN6LS8
    Salopards, Voleurs!

    Aimé par 1 personne

    1. Nemo Auditur dit :

      Pas de gros mots dans ma salle d’audience !!!

      Aimé par 1 personne

      1. etoile31 dit :

        Fô que j’y aille, très concrètement j’ai rendez-vous à 14H avec la juge commissaire…

        J'aime

          1. etoile31 dit :

            Ça c’était avant, là c’est juste pour les scories et le plaisir de voir les corbeaux et la ménagerie….

            J'aime

  3. Filimages dit :

    Pendant seulement 10 ans ? La Patrie (et les contribuables français) est bien ingrate envers ses héros qui ont tant fait de sacrifices pour elle…
    J’aimerais bien savoir au nom de quoi ces avantages énormes (et dispendieux) sont dus. Il y avait déjà les anciens présidents qui nous coûtent cher. Et maintenant les premiers ministres qui sont bien plus nombreux. Surtout ceux d’avant l’ère Macron qui valsaient pour un oui ou pour un non, à chaque remaniement ministériel.
    Ou alors c’est une astuce pour tempérer les ardeurs de ceux qui réclament le départ de Philippe… 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Nemo Auditur dit :

      La durée de 10 ans ne s’applique pas à l’article 2 dont les avantages sont accordés sans limite de temps. Et oué !

      J'aime

      1. Filimages dit :

        Ouf ! Me voilà rassuré…

        J'aime

  4. Moustic dit :

    Je ne vois pas pourquoi l’état offre ces avantages aux premiers ministres, ce sont des gens comme les autres et leurs sorts sont souvent enviables à ceux de la majorité des français.

    J'aime

    1. Nemo Auditur dit :

      Eux pensent être extra ordinaires. En tous points.

      Aimé par 1 personne

  5. 67 ans, hum gageons qu’il ne peuvent plus courir après leur secrétaire!

    Aimé par 1 personne

    1. Nemo Auditur dit :

      Tiens, je n’y avais pas pensé !!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :