“Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.” Voltaire

Emmanuelle Menard est députée de la 6ème circonscription de l’Hérault. Elue grâce au soutien du Front National, elle défend la liberté d’expression et plaide pour un arrêt complet de l’immigration.

Mais aussi, Emmanuelle Menard défend des positions très conservatrices. L’homosexualité n’est pas sa tasse de thé ; la PMA non plus.

Le 23 Juillet, l’élue a twitté sur Greta Thunberg que la représentation nationale accueillait au Parlement pour évoquer les changements climatiques..

« #GretaThunberg. Dommage que la fessée soit interdite, elle en mériterait une bonne. »

a t’elle écrit. Aussitôt signalé par des centaines d’internautes, le tweet fut retiré et le compte, suspendu. Pour le rétablir, Twitter exige qu’Emmanuelle Menard supprime définitivement son message ou qu’elle reconnaisse sur son fil (espace où défilent les messages) avoir enfreint les règles de la communauté.

La députée a refusé de céder au chantage. Et a préféré créer un nouveau compte auquel déjà, plus de 6 500 personnes se sont abonnées.

Je ne suis pas d’accord avec les tweets de Madame Menard. Mais elle doit avoir le droit de les écrire. D’abord, parce qu’un pays qui restreint la liberté d’expression d’un parlementaire devient dangereux. Ensuite, parce que nous serons bientôt tous visés pas la loi Avia, . Aux termes de ce texte, les plateformes et moteurs de recherche auront l’obligation de retirer les contenus « manifestement » illicites sous peine d’être condamnés à de fortes amendes. Par « manifestement illicites », l’on entend les incitations à la haine, à la violence, les injures à caractère raciste ou encore religieuses.

Mais qui appréciera du caractère haineux, violent ou raciste de nos écrits et surtout, sur la base de quels critères ? Lorsque le subjectif supplante le droit, il y a danger pour la démocratie.

Publicités

14 réponses sur « “Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.” Voltaire »

  1. etoile31

    C’est un peu l’arroseuse arrosée, non, pour une militante de la xenophopie du racisme, de l’homophobie, du sexisme, du patriarcat et grande prétresse du conservatisme et du moralisme le plus abouti qui soit. A vouloir circonscrire tout ce qui est de l’intime et de la sphère privée, de la liberté des corps dans des carcans de puritanisme et de morale pudibonde, aux seules fins du contrôle social et du contrôle des ventres. Et si possible, faire du fric avec,

    Le retour de bâton en quelque sorte.

    Merci pour Voltaire, j’adore sa ville dadoption, Ferney Voltaire, haut lieu (ses environs) de refuge d’activistes en lutte fuyant les fascismes d’un temps….

    J'aime

  2. Filimages

    Il y a des craintes à avoir. Pour que la loi Avia soit applicable, ce sont des logiciels (avec plus ou moins d’intelligence artificielle, plus ou moins aboutie) qui jugeront si un contenu est « conforme » ou pas. Donc des équipes d’informaticiens avec tous les risques d’erreurs d’algorithmes qui seront inévitables.
    Quand on voit tous les ratés et les toutes les exagérations (par « sécurité ») des « juges » plus ou moins humains concernant la nudité sur le web, et plus particulièrement sur face-de-bouc et autres réseaux « sociaux » sur le retour vers le moyen-âge, on peut être inquiet.

    J'aime

      • Filimages

        Il y a déjà une police de la censure sur le net. Tu n’imagines pas le nombre d’illuminés qui se sentent investis d’une mission divine pour « purifier » le web. Regarde le pédigrée religieux des dirigeants de FB, les raisons du grand virage de Tumblr (sous les menaces d’Apple), et d’autres signes aussi inquiétants que liberticides…
        Oui, c’est le retour de la censure puritaine. La nouvelle inquisition 2.0
        Internet perd peu à peu son titre d’espace de liberté…

        J'aime

Répondre à etoile31 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s